• Je ne m’étais pas inscrit(e) pour participer aux entraînements en salle mais je n’ai pu participer qu’à un seul entraînement... que dois-je payer ?

    Le club a tout organisé sur base des réponses données en début d’année. Nous avons partagé les frais sur l’ensemble des réponses et ne pouvons malheureusement pas faire marche arrière.
    Si vous avez une question à ce propos ou que cela vous pose un réel problème financier, le mieux est d’en parler à votre délégué(e) d’équipe (manager d’équipe) qui nous enverra un e-mail à ce sujet à hockey.salle@ucclesport.be.

  • Quelle est la politique de sélection des joueurs suivie par le club pour la salle ?

    Le club suit la politique suivante :

    – Pour les équipes U14 1, U16 1 et U19 1, le club favorise la compétition sportive

    – Pour les autres équipes, le club favorise l’esprit d’équipe, la progression et l’amusement

    Pour les équipes U14 1, U16 1 et U19 1, le comité sportif a décidé d’une sélection des joueurs. Les critères de sélection sont essentiellement basés sur des aspects sportifs (tant individuels que collectifs). Les membres du comité sportif comprennent que certains parents et joueurs peuvent être déçus, mais leurs choix seront définitifs. Ils estiment qu’ils sont mieux placés que les parents pour décider des équipes. Ils vous remercient d’avance de votre compréhension et espèrent que les parents appuieront leurs décisions en transmettant aux joueurs une énergie positive.

    Pour toutes les autres équipes, le comité sportif s’est basé sur les réponses formulées en début de saison (le mini-championnat en salle n’est pas obligatoire). Pour favoriser l’esprit d’équipe, le club a essayé de conserver la même composition des équipes qui jouent sur astro.

    Pour certaines équipes, le nombre de joueurs inscrits a forcé le comité à apporter des modifications à ces principes.

  • Mon enfant ne peut pas jouer en salle

    La règle générale suivie par le club est de favoriser l’esprit d’équipe, l’amusement et la progression. Cependant, pour certaines équipes, le comité sportif a dû s’adapter à la situation. Par exemple, le nombre trop important de joueurs de catégorie Junior a forcé le comité à apporter des modifications à ces principes.

    Le comité sportif a retenu des critères de sélection basés sur divers aspects :

    – Motivation des joueurs et parents

    – Esprit d’équipe du joueur

    – Présence et comportement lors des entraînements astro et salle

    – Capacité technique suffisante (le jeu en salle est particulier et requiert une certaine adresse technique)

    Ce sont les délégués d’équipe qui gèrent les convocations pour la salle, sur base des indications du comité sportif.

  • Mon enfant veut jouer tous les matchs en salle, or on lui a demandé d’être bye pour un match

    De point de vue général, le club estime que tous ceux qui ont signalé avoir envie de jouer en salle on le droit de jouer.

    Il n’est donc pas logique de laisser un enfant toujours à la maison, ni de faire venir un joueur au match et de le laisser tout le temps sur le banc des réserves. La rapidité du jeu exige des remplacements réguliers ; il est logique d’aller au match avec 8 ou 10 joueurs.

    Cependant, certaines situations sont plus complexes à gérer. Si l’équipe est trop nombreuse, le (la) délégué(e) devra instaurer un système de tournante. C’est le (la) délégué(e) qui se charge de l’organisation des tournantes éventuelles, sur base des indications du comité sportif. Si un problème apparaît, la solution idéale est d’en parler à Marc Hainaut qui est habilité à trancher en cas de problèmes.

    Ces règles ne sont pas d’application pour les équipes qui jouent dans des catégories de compétition (U14, U16, U19) où des sélections sont opérées en vue des résultats sportifs.

  • Mon (ma) délégué(e) peut-il (elle) empêcher un joueur (joueuse) de venir jouer ?

    La règle générale suivie par le club est de favoriser l’esprit d’équipe, l’amusement et la progression. Le club fait confiance aux délégué(e)s.

    Un(e) délégué(e) peut exclure un(e) joueur (joueuse) de l’équipe dans certains cas extrêmes :

    – le joueur (ou son parent) ne respecte pas les règles de bonne conduite qui ont été imposées par la fédération

    – le joueur ne dispose pas d’un équipement adéquat et abîme le sol des salles (par exemple pas de stick indoor)

    – le joueur (ou son parent) sabote délibérément le jeu de l’équipe par un mauvais esprit, fait continuellement preuve d’anti-jeu…

    – le joueur n’a toujours pas réglé sa contribution aux entraînements en salle

    – la tournante des joueurs l’exige

    S’il ne s’agit pas de ces cas, l’idéal est de communiquer avec votre délégué(e) et de lui demander les explications.

    Au besoin, envoyez-nous un e-mail à ce sujet : hockey.salle@ucclesport.be

  • Mon enfant ne joue pas si c’est ce parent-là qui assure le coaching de l’équipe.

    Comme signalé en début de saison, et comme chaque année, le club s’appuie sur le dynamisme des parents pour encadrer les équipes en salle. Ce n’est pas toujours facile de coacher une équipe, surtout si son enfant joue dans l’équipe. Si vous pensez faire mieux, n’hésitez pas à poser votre candidature. Marc Hainaut est toujours disposé à vous conseiller.

    Sachez cependant que coacher n’est pas une science exacte ; chaque entraîneur à sa vision du jeu et son avis sur les joueurs. Cela fait partie du sport ! En cas de désaccord, restez fair-play. Il y a toujours une place pour une discussion après le match. Ce sera le mieux ; tant pour l’équipe que pour votre enfant.

    De toute façon, il y a assez de matchs et assez de besoins différents pour que tout le monde puisse aider ; au besoin à tour de rôle. On doit avoir : un arbitre et un coach + un manager (délégué d’équipe). Mais on peut aussi utiliser d’autres ressources comme un adjoint au coach et un responsable des remplacements.

    Au besoin le comité sportif peut vous aider dans les choix à faire.

  • Mon enfant veut jouer mais moi je ne sais pas être présent.

    On est tous des parents actifs et on sait aussi que les journées en salle peuvent être longues. Comme signalé en début de saison, l’inscription en salle suppose une motivation des joueurs (joueuses) mais aussi une certaine disponibilité des parents.

    On a besoin de vous pour conduire les enfants au match, pour les encourager et dans la mesure du possible pour arbitrer ou les encadrer. Il n’est pas normal d’avoir un seul parent présent dans une salle où vont jouer 6 à 9 enfants… Bien sûr on n’exige pas aux parents d’être présents à tous les matchs, mais on pense qu’il y a toujours moyen d’être présent à 1 ou 2 matchs sur la saison indoor.

  • Un parent de joueur me signale que mon enfant n’est pas fait pour le jeu en salle et qu’il (elle) ferait mieux de ne pas jouer.

    Que ce soit vrai ou pas, le hockey est un jeu d’équipe. Cela suppose que des enfants jouent ensemble.
    Le club organise les équipes sur base de la force des enfants. Quand on ne dispose pas d’un noyau homogène, il faut parfois mélanger des joueurs (joueuses) qui ont des forces diverses. Le club est attentif à ces situations et quand il n’y a pas d’autres joueurs disponibles, il doit alors travailler sur le long terme (entraînements, conseils…). Comme pour tous les sports d’équipe, les joueurs doivent savoir se serrer les coudes dans l’adversité ; mordre sur leur chique et faire bloc. Ce n’est pas en dénigrant les joueurs les moins doués que l’on favorise un esprit d’équipe.

    Le club souhaite aussi travailler sur le long terme ; une progression passe aussi par des matches difficile à gérer et même par des défaites.

  • Mon enfant a joué en salle et il a été blessé durant le match.

    Lors d’un accident en match, il faut faire de la même façon que pour tout accident sur astro : on doit remplir un document de déclaration d’accident. Ce document est disponible sur le site de la fédération. C’est le parent présent (ou à défaut le coach ou le délégué d’équipe) + le responsable de la salle où on a joué qui peuvent remplir la déclaration d’accident. La déclaration permettra de faire intervenir l’assurance de la fédération.

    Rappel : ne sont assurés que les enfants et les accompagnateurs repris sur la feuille de match dans Dimasport.

  • Ce week-end on a eu droit à un arbitrage épouvantable ; tout à fait partial !

    Malheureusement, la fédération est pauvre en arbitres officiels. La majorité des équipes jeunes doit donc prévoir son propre arbitre ; en général un parent de joueur qui veut bien être volontaire.

    Si la qualité de l’arbitrage n’est pas à la hauteur cela peut être frustrant, mais notre avis est qu’il vaut mieux communiquer et éviter de s’énerver inutilement lors du match. Une dispute n’est pas un spectacle très intéressant pour nos joueurs (joueuses) et ce n’est pas certain que l’ambiance sportive du match s’en trouve améliorée.

    Nos enfants sont là pour s’amuser et s’améliorer. Notre conseil est d’identifier si

    – L’arbitre est débutant. Dans ce cas donnez- lui sa chance et conseillez-le gentiment au vu des matches suivants

    – L’arbitre est partial et siffle toujours pour son équipe. Dans ce cas, rien à faire… Vous pouvez nous le signaler à salle@ucclesport.be.

    Normalement, c’est au délégué BIH (délégué de salle) de signaler cela dans un rapport à la BIH. Ce n’est pas à vous de vous substituer au délégué BIH. Si vous avez des questions précises, n’hésitez pas à communiquer avec Frédéric Steens, le Monsieur Arbitrage d’Uccle Sport : arbitrage@ucclesport.be.

  • Qui doit arbitrer et à quelle heure ?

    – Arbitres nationaux = arbitres officiels officient en DH Messieurs et Dames, en U19BH, en U16BH et en U19GH
    (si le nombre d’arbitre n’est pas suffisant, ce système peut être revu)

    – Arbitrage croisé = U14, U16 et U19 qui jouent des matches dits de Championnat indoor càd avec un classement ET un système de montée et descente de division (il s’agit des catégories Nationales 1 et 2 ou Régionales 1) : Comme il y a un enjeu sportif en fin de saison (montée/ descente), la règle veut que l’arbitre d’un club n’arbitre pas sa propre équipe… pour éviter toute discussion sur les décisions. En réalité, les parents- arbitres n’ont pas toujours envie de venir plus tôt (ou de rester plus tard) pour arbitrer un match où ne joue pas son enfant mais il faut accepter cette situation ou alors commencer par donner soi-même l’exemple (en arbitrant un autre match que celui de son enfant). Dans ce cas il est important de vérifier l’heure des matches précédents et/ ou suivants le match de son équipe

    – Pour tous les autres cas: arbitrage par les équipes engagées (on arbitre sa propre équipe).
    c’est-à-dire : U19, U16, U14 qui jouent dans une poule régionale autre que régionale 1, tous les U12, U11, U10, U9, U8 et U7.

    – Si vous avez des questions précises, n’hésitez pas à communiquer avec Frédéric Steens, le Monsieur Arbitrage d’Uccle Sport : arbitrage@ucclesport.be.

  • Pourquoi doit-on aller jouer loin d’Uccle ?

    C’est la BIH qui détermine les salles où on joue. Le système d’attribution suit les principes suivants :

    – Les salles avec taille officielle sont accordées en priorité aux adultes et jeunes DH et Nat 1. Les clubs de l’élite (DH) sont prioritaires (ils se concentrent dans l’axe Bruxelles et Anvers).
    Les autres salles sont attribuées aux autres catégories.

    – La BIH essaie de favoriser les endroits les plus proches, mais ne dispose pas de beaucoup de salles à Bruxelles… La BIH dispose sur Bruxelles de près de 75 heures de jeu par journée indoor pour les 288 équipes bruxelloises inscrites.

    – Et il ne faut pas oublier non plus que les clubs de province (qui apportent plus de salles) souhaitent eux aussi jouer près de chez eux!

    – Les clubs qui ne fournissent pas de salles équipées à la BIH vont plus facilement être programmés en dernier lieu (et donc avec plus de risque d’être plus loin de leur club). Uccle Sport est en bonne position car (avec nos 2 salles) nous offrons plus de 15% du temps de jeu sur Bruxelles, cela ne signifie pas pour autant que toutes nos équipes peuvent jouer à “domicile”!

    Enfin, il n’y a aucune raison de croire qu’on en veut à son équipe! Le hasard fait parfois mal les choses…

  • Pourquoi doit-on attendre les horaires Dimasport jusqu’à la dernière minute ?

    C’est la BIH qui détermine les salles où on joue ainsi que l’horaire. Le système d’attribution n’est pas encore informatisé.

    S’ajoute à ce point le fait que certaines salles communales doivent parfois libérer leur salle de manière imprévue (malgré les contrats de locations). Le hockey n’est pas toujours un sport prioritaire… surtout si on ne loue que 2 mois sur l’année !

    Enfin, il n’est pas rare que des équipes déclarent forfait en dernière minute, ce qui pousse la BIH à revoir les horaires.