Olivier Coulon Bonjour Olivier, peux-tu te présenter ?

Coucou copain, oui je peux faire ça Scamp. J’ai 18 ans, majeur et vacciné, et suis toujours étudiant en rhéto à l’Assomption, hébergé, nourri, blanchi par ma gentille famille.

J’ai un frère jumeau qui “joue” en junior mais de graves blessures l’éloignent régulièrement du terrain. Peut-être un jour arrivera-t-il à retrouver son niveau et à rejoindre le noyau D1. J’ai également une petite sœur qui joue au WatDucks et en équipe nationale U14. Papa est secrétaire général de la Ligue Francophone de Hockey et Maman c’est… maman, toujours aux petits soins pour son fils préféré.

En plus de mes propres matchs je suis très investi dans l’école des jeunes du club et suis également coach à la fédération pour les BeGold Districts.

 A quel âge as-tu commencé le hockey ? Raconte-nous ton parcours.

J’ai pris le stick pour la première fois alors que je n’avais que 4 ans, c’était à l’Ombrage, le club dans lequel j’ai fait mes classes et appris les bases du hockey pendant 8 ans. C’est Maman qui nous coachait, mon frère et moi, pendant toutes ces années (Facile d’être titulaire 😉 ).

Après une année en cadet mon frère et moi avons quitté Woluwé pour descendre ici, chaussée de Ruisbroek, dans le club où ma mère a tout gagné.

Je n’y suis resté que trois saisons mais nous avons su atteindre les play-offs avec Anne-Laure, la sœur de notre cher cap, aux commandes de l’équipe.

A la recherche d’un nouveau challenge et au vu de ma sélection en U15, j’ai rejoint le Léopold pour 2 saisons durant lesquelles j’ai joué 2 play-offs et 1 finale Indoor.

 Pourquoi es-tu revenu du Léo ?

Toujours à la recherche de nouveaux challenges j’ai moi-même contacté Robin Geens, alors T1 de la première, la saison passée. Sans le savoir Rob signait là le plus gros coup du mercato estival 2014.

Après une bonne prépa j’ai su rejoindre l’équipe première de manière définitive. C’est pour moi une énorme satisfaction d’avoir su à 17 ans m’imposer dans une équipe comme celle que nous avons. Pas toujours facile de débarquer du Léo à cet âge-là avec des malades comme Snu ou Allemand qui ne font que vous gueuler dessus à chaque match et chaque entrainement.

 Tu parles de nouveaux challenges, quels sont tes objectifs ?

Olivier Coulon 3Mon objectif de base était d’intégrer une équipe messieurs compétitive et d’y gagner une place de titulaire.

J’ai déjà un nouvel objectif pour la saison prochaine avec un incroyable challenge : rejoindre une DH australienne, Lions Suburan, lors de mon année sabbatique. Il s’agit du club de David Viner et de celui dans lequel William Leclef, notre T2, a également joué une saison.

Sinon sur le plus long terme mon but serait de ramener l’église au milieu du village, à savoir faire monter Uccle en DH.

 Tu parlais de ton implication dans l’école des jeunes, qu’en est-il plus précisément ?

Oui, en effet, outre ma saison en junior et en première, je suis aussi responsable d’une équipe de U14. C’est un challenge intéressant car mon rôle avec ces U14B2 est de les préparer à rejoindre l’équipe première des cadets. Ainsi je suis souvent en contact avec William (coach cadets1), Romain (coach cadets3) et Cris qui coordonne le tout. Nous préparons l’avenir du club (ça promet).

Je suis aussi l’assistant coach de Marcelo pour l’équipe des Dames1 d’Uccle Sport. C’est amusant d’être à ses côtés le samedi et d’être sous ses ordres le lendemain. J’apprends beaucoup de choses sur le coaching à ses côtés. Notre relation me permet d’améliorer mon coaching ainsi que ma façon de jouer, c’est une expérience enrichissante. De plus, cela me permet de lui frotter la manche pour avoir ma place (rire).

Et enfin, je suis aussi coach à la fédé grâce à mon diplôme d’initiateur à l’ADEPS. Je suis “Head Coach” des U14 girls BeGold District vert. Cette expérience aussi m’apporte énormément, je suis en contact avec un staff professionnel qui, comme Marcelo, fait progresser mon coaching et ma gestion d’un groupe.

Oui, on peut le dire, je suis un homme à tout faire et compétent. Mesdames, vous savez à quoi vous en tenir.

 Quel est ton joueur de hockey préféré ?

J’aime assez bien Govers, il assez impressionnant pour un gamin de son âge

 Quel est ton équipe de foot préférée ?

L’Union Saint-Gilloise, depuis tout petit je vais au stade avec mon père pour se claquer quelques pintes en tribune. La bonne ambiance et bientôt la D1 !

 Ton numéro de maillot ?

29, sans aucune raison particulière.

Olivier Coulon 2 Ta place sur le terrain ? Tes qualités ?

Avec Marcelo je joue back droit, je m’y sens bien car je peux jouer très offensif. Sinon ma qualité c’est justement ma polyvalence qui me permet de jouer à peu près à toutes les places.

 Victoire 1-2 au Victory, Est-ce un bon résultat ?

Après cette victoire au Victory toute l’équipe était très heureuse de ce résultat. L’attitude et la combativité a été présente tout au long du match. Nous pensions avec cette victoire sortir de la zone rouge mais malheureusement c’est sans dire que les résultats des autres équipes était plus que surprenant avec par exemple une victoire 7-0 de Namur au Léo ou alors une victoire aussi de l’Ombrage face à l’Orée. Nous continuerons jusqu’à la fin du championnat à nous battre pour gommer toute les erreurs qu’on a pu faire au mois de février (0/12). Le chemin est encore long il reste 6 matchs et un top 5 est toujours jouable dans ce panier à crabes.

Interview de Julian Kamps.

Les interviews sont accessibles à partir de la page équipes messieurs d’Uccle Sport.

Vous pouvez suivre l’actualité de l’équipe première sur Facebook « Equipe première Uccle Sport ».