Bonjour Maxime,

 Peux-tu te présenter ?

Maxime DANGHIN, 30 ans, attaché commercial vivant à Valenciennes.

Pacsé et père d’un petit Léon de 11 mois.

Je pratique le Hockey depuis le plus jeune âge… une histoire de famille… Mon père pratiquait le hockey et mon grand frère de 37 ans est toujours joueur à Valenciennes.

 Concernant mon palmarès, j’ai eu la chance de jouer en équipe de France gazon U16, U18, U21. Et en équipe de France A Salle avec laquelle j’ai joué 3 coupes d’Europe.

423915_10151203096000290_1948411538_nValenciennes a été mon club formateur, mon père a été pendant de nombreuses années président de ce club et je suis très fier d’avoir porté les couleurs de mon club. Bien sûr, l’histoire avec le HCV n’est pas finie car je serais présent pour la saison salle.

Même si nous avons joué pas mal de temps en Élite, notamment l’année dernière, le gazon n’a jamais été la spécialité du HC Valenciennes mais la salle oui. Nous avons gagné le titre de champion de France 2 années de suite en 2013 et 2014. Nous l’avons perdu en 2015 et comptons bien le récupérer pour 2016.

 Comment es-tu arrivé à Uccle sport ?

Je ne connaissais pas ce club à la base… j’ai toujours eu un souhait d’aller jouer en Belgique. Pour moi la Belgique est beaucoup plus organisée que la France au niveau structure du club, encadrement, entrainement… etc.

J’ai pris la décision de partir de Valenciennes pour aller jouer à plus haut niveau… à la base j’avais prévu de rester en France et Robin m’a contacté pour venir jouer à Uccle… j’ai fait quelques essais et j’ai signé !

 Valenciennes est descendue de division, ça a été une saison difficile ?

Valenciennes est un très bon club formateur… à l’image de Uccle il a formé de très bons joueurs notamment Fred SOYEZ. Il y a toujours un bon noyau pour accrocher la montée en élite mais après il en faut plus pour se maintenir au plus haut niveau… les saisons en élite ont toujours été difficiles avec Valenciennes mais on a jamais été ridicule et on pouvait faire peur aux grosses équipes….

 Pourquoi avoir fait le choix d’Uccle sport ?

Tout d’abord la chance de jouer en Belgique dans un niveau plus élevé et un milieu plus structuré que celui de la France. De plus, l’arrivée de Marcello a fait beaucoup dans mon choix de venir à Uccle. Je connais Marcello et je sais qu’avec lui je vais progresser et qu’il va pousser le groupe vers le haut.

Le nouveau club et le nouveau terrain ont joué en faveur mais le plus important pour moi a été mon intégration rapide dans ce groupe. J’ai vraiment bien été accueilli par les joueurs de l’équipe une mais aussi par le staff.

 Valenciennes a toujours été ton club ?

Valenciennes est mon club formateur et surtout mon club de cœur. Avec l’accord de mon père j’ai muté pendant 3 ans (2010 à 2013) à Cambrai pour monter de nationale 1 à Élite puis jouer le top 6 (Play off de l’élite).

J’ai joué dans ce club avec plusieurs étrangers et ce fut de bonnes années d’expérience. Mon père est décédé brusquement en 2013 et je suis revenu a Valenciennes pour lui… Le club en avait besoin et moi aussi. Aujourd’hui je continue mon chemin à Uccle et je veux qu’il soit fier de moi… ………… hé oui ! C’était le petit moment nostalgique ! 😉 ………………

 As-tu déjà un bon contact avec le groupe ?

Maxime Danghin OutdoorA 30 ans je suis le plus vieux de ce groupe ! Un groupe vraiment sympa avec une très bonne ambiance et surtout un groupe homogène. Je me sens vraiment bien et je ferais le maximum pour amener le groupe vers le haut.

 Que penses-tu du staff, des installations ?

Comme je l’ai dit précédemment, l’accueil du staff et les installations m’ont donné envie de continuer l’aventure après les premières semaines d’entrainements. C’est une chance de pouvoir jouer dans de bonnes conditions avec un club house neuf et un super terrain.

 Que penses-tu de la défaite contre le White Star ?

On a était trop timide durant la première mi-temps contrairement à l’équipe du White qui était beaucoup plus agressive que nous… beaucoup d’erreurs techniques, des appuis mal négociés sur le terrain de Malines très glissant et pas évident techniquement pour développer notre jeu. Nous avons montré nos forces en deuxième mais malheureusement on n’a pas su achever nos adversaires par un 3ème but… de plus, l’absence de notre sleeper sur corner ne nous a pas aidé….

Un match nul aurait été mérité mais le White a été chercher cette victoire.

C’est un premier match, la saison va être longue et passons à l’étape suivante… Le Léo3… à domicile… sur notre nouveau terrain !

 Quels sont tes objectifs ?

J’ai un objectif personnel qui est de progresser dans tous les domaines niveau hockey d’autant plus que je joue à une nouvelle place… Après avoir joué plus de 20 ans au milieu ou à l’avant, je me retrouve libéro… la vieillesse peut être?? … Non, non le choix du coach ! Un très bon choix car j’apprécie de plus en plus cette nouvelle place et je vais travailler pour être le plus fort à ce poste.
L’objectif est aussi d’amener mon expérience au groupe. J’aimerais qu’on fasse une bonne saison et je suis sûr qu’on peut être surprenant vu les qualités et le potentiel qu’il y a. Comme on le dit si bien dans le nord de la France je serais présent tous les dimanches pour aller au charbon !

 Arrives-tu facilement à gérer tes déplacements ?

C’est la seule chose qui a mis un frein sur mon choix de venir à Uccle. J’ai 200Km aller – retour, 3 fois par semaine et ce n’est pas toujours évident. Le club me rembourse mes frais de déplacement.
Avec la famille, mon petit Léon et le boulot ce n’est pas toujours facile mais bon la passion du hockey laisse oublier ces bornes de trop…

 Ton joueur préféré (hockey)?

Pour moi mon joueur préféré c’est Luc José DANGHIN… je sais vous ne le connaissez pas… C’est normal c’est mon frère ! 🙂

 Ton équipe de foot préférée ?

J’aime le foot mais sans plus… on va dire que le Bayern est le club qui me plait le plus… une équipe de guerriers, solide, propre… Des machines… Ce à quoi on va ressembler cette année !

 Le classement de l’équipe première à la trêve et le 1er mai ?

Je pense qu’on sera dans les 6 premiers du classement… Après je ne suis pas du genre à faire des projets sur ce point… On va prendre un match après l’autre et on comptera les points au moment venu… Mais une chose est sûre… je crois en cette équipe.

 Ton numéro de maillot ?

Mon numéro a toujours été le 6… aujourd’hui j’arrive dans un nouveau club et donc il est normal que ce numéro soit déjà à un joueur… Mais bon, j’ai récupéré le numéro 8… qui a toujours été celui de mon frère… donc ça me va très bien! …hé oui encore et toujours la famille !…

 Ta place sur le terrain ?

La place du trentenaire : L.I.B.E.R.O !!!!!! Un gros challenge pour cette nouvelle place mais j’aime les challenges et je vais être le PEY le plus fort à ce poste !

Interview : Julian Kamps

Les interviews sont accessibles à partir de la page équipes messieurs d’Uccle Sport.

Vous pouvez suivre l’actualité de l’équipe première sur Facebook « Equipe première Uccle Sport ».