Bonjour Gregory, peux-tu te présenter ?

Grégory ??? Je m’appelle Loulou, j’ai 28 ans et j’habite dans la gare de Rèves avec Anne-Lise alias Cassou.

Loulou1 Tu as toujours été un Ucclois ?

En effet, j’ai commencé à jouer au hockey à Uccle à l’âge de 6-7 ans grâce à mon frère, Benichou (Benoit Cuvelier). Mon frère ayant été recruté par la famille Defossez pour jouer à Uccle, je le suivais aux entrainements et matchs avec ma mère. Après un an sur le bord des terrains je me suis décidé à enfiler l’équipement des merles. J’ai été infidèle durant une saison car j’ai été joué au Pingouin. Uccle Sport est mon club de cœur et je ne changerais rien à mon parcours. C’est un club qui a des valeurs que je partage : famille, amitié, combativité, …

 Comment as-tu atterri au Goal ?

Comme aujourd’hui, dans les équipes pré-minimes, des tournantes étaient organisés pour jouer au goal. Je me suis directement plu à ce poste. Le fait que mon frère était joueur et moi gardien m’a permis d’évoluer très vite. Mon père nous avait construit un terrain de hockey de fortune dans le jardin grâce à un goal de foot et des parties de terrain synthétique récupéré au moment où Uccle changeait son terrain. Les voisins étaient très contents de notre nouvelle plaine de jeux.

 Tes parents ont toujours joué à Uccle ?Loulou4

Mon père jouait au Racing. Il a arrêté sa carrière aux portes de l’équipe première.

 Tu avais arrêté avec l’équipe première, et tu es à nouveau là ! Peux-tu nous expliquer ?

Plusieurs facteurs ont fait que j’ai décidé d’arrêter l’équipe première. Les deux principaux sont le temps et la motivation. Je ne me sentais plus capable de répondre aux exigences des entrainements et des matchs. A ce niveau, les joueurs doivent faire des sacrifices qui ne consistent pas seulement à être présent minimum 3 fois par semaines au hockey. Par exemple, un match ne se prépare pas 1h30 à l’avance. Dès le vendredi soir, ils doivent avoir une hygiène de vie exemplaire afin d’être à 100% au match. Étant un bon épicurien, je n’avais plus la force de résister aux tentations …

En ce qui concerne mon retour, Marcelo m’a contacté car Uccle 1 était dans une situation compliqué. Le groupe était en perte de vitesse et il fallait du sang nouveau pour voltiger de victoire en victoire à nouveau. Changer donc le poste de gardien était un geste fort qui a du surprendre et remettre en question beaucoup de joueurs. Surtout que Ben n’était en rien lié à la situation dans laquelle Uccle se trouvait.

 Et tu comptes continuer ?

Je suis super content d’avoir repris cette fin de saison. Le goal me manquait car avant de revenir dans le groupe, je jouais avec les U4 dans le jeu. Mais comme expliqué ci-dessus, l’équipe première implique du temps et énormément de motivation que je ne suis plus capable d’avoir durant une saison entière.

En plus, retour en équipe première implique retrouver ma forme physique … C’est mission impossible … Je ne serai cependant pas très loin du groupe car je retourne jouer avec les U4.

 Quel est ta relation avec Marcelo ?

Loulou0Nous avons de très bonne relation. Étant tous les deux passionnés de hockey, c’est assez facile de discuter avec lui. Je suis également surpris de ce qu’il apporte au groupe. Les entrainements sont à chaque fois liés aux consignes de match et il arrive également à décharger le groupe de la pression lié à notre classement. Enfin, malgré le fait qu’il n’ait plus de voie, il sait se faire entendre.

 Que penses-tu de groupe ?

C’est un bon Metling-potes. Nous avons des anciens du Club, des étrangers, des jeunes et des juniors qui s’entendent à merveille. C’est toujours un plaisir de vous voir en début d’entrainements/matchs à raconter vos _ _ _ _ _ _ _ _ _ . Je suis convaincu qu’avec les jeunes que nous avons, Uccle Sport a encore de très beaux jours devant lui.

 Ton équipe de foot préférée ?

J’aime le beau jeu mais je n’ai pas d’équipe de Foot préféré. Par contre, je sais que le PSG et l’OM sont nuls …

 Quel est ton numéro de maillot et pourquoi ?

Ayant été la doublure de Noun dans ma jeunesse, j’ai pris le numéro 16. Pas de raison particulière.

 Une victoire 1-5 au Lara. Qu’en penses-tu ? Et comment est le groupe avant la dernière journée très importante ?

Je suis content du score mais je trouve que la manière n’était pas toujours présente. On a parfois manqué de rythme, de hargne défensive et d’efficacité dans le cercle. Nous avons très vite mené 0-2, et on a ralenti. Le positif est que nous avons encore notre sort entre les mains contre le Well. Une victoire nous assurerait notre maintien. Le groupe est focus sur le dernier match … Ça promet un beau match de hockey…

Interview de Julian Kamps.

Les interviews sont accessibles à partir de la page équipes messieurs d’Uccle Sport.

Vous pouvez suivre l’actualité de l’équipe première sur Facebook « Equipe première Uccle Sport ».